DEVENIR MEMBRE      SE CONNECTER

Article

Recréer du lien, faciliter le quotidien et favoriser la transmission

Stéphane Piette avait envie de se réinventer et de donner du sens à sa vie professionnelle, la révélation est venue en découvrant la Silver Economy. Le fondateur de GenerUp nous raconte la genèse de la plateforme digitale pour les 50+ et nous détaille le programme et les projets excitants qu’il réserve aux membres.

« J’avais envie de me rendre utile et donner du sens à ce que je faisais. » Dans sa position commerciale de Responsable Grands Comptes en fournitures de bureau, Stéphane apprécie être auprès de ses clients, aime être sur la route mais ne compte plus ses heures de travail et croule sous le poids des responsabilités. Il en profite pour prôner l’écologie, incite la clientèle à se diriger vers des produits recyclables, mais il ne s’épanouit plus. Son changement de carrière est initié par une ouverture à la spiritualité au retour d’un voyage au Japon, il la définit comme le désir de donner du sens à ses actions, se relier à une dimension plus large pour incarner des valeurs et trouver sa mission de vie. Stéphane est transformé : « Là-bas, j’ai symboliquement largué mon sac à dos de problèmes. » Ce fils d’entrepreneur, qui a toujours voulu être indépendant, décide de construire son activité. Il aura attendu d’avoir presque quarante ans pour se lancer « À cause de l’éducation, des peurs et des blocages que l’on se met à soi-même, j’étais dans mon monde : métro, boulot, dodo. » Stéphane décide de faire des salons pour trouver un secteur d’activités qui l’attire et qu’il pourra défendre avec conviction. En avril 2018, le Salon des Seniors à Paris l’interpelle et suscite son enthousiasme : « Ce n’est pas l’image que l’on s’en fait… il y a du digital, du dynamisme, de la création. On ressent un véritable potentiel ! » C’est une révélation pour Stéphane et l’appui chaleureux de ses proches confirme son choix pour la Silver Economy. « Même quand on est convaincu, on a besoin de confirmation. » concède-t-il, ému. Le secteur est défini, mais qu’est-il possible de lui apporter ? Le projet de Stéphane est de rendre l’autonomie aux aînés et permettre aux gens de rester indépendants le plus longtemps possible chez eux. Alors, sa première idée est de devenir une référence pour des produits, comme une alarme en cas de chute. Dans ce projet, il retrouverait son costume de commercial. C’est à ce moment qu’une amie lui souffle l’idée d’un site internet pour référencer des solutions, c’est parti pour « Senior attitude ». L’entreprise est créée pour les autres, pour une tranche de la population mise de côté. 

De Senior Attitude à GenerUp. Une plateforme digitale pour les +50 peut sembler un projet audacieux, mais pour Stéphane qui veut accompagner cette génération dynamique et plus branchée qu’il n’y paraît, il ne s’agit-là que d’une croyance. L’été 2019, alors qu’il est seul dans le projet, il fait beaucoup de networking au Luxembourg où il veut monter sa société. Ce pays lui a beaucoup apporté en cinq ans et comme un savoureux clin d’œil symbolique, sa date d’anniversaire tombe le jour de la fête nationale ! Il rencontre alors Vinciane Grevesse qui a un projet de conciergerie lié à la Silver Economy, « Très vite, je vois qu’on est complémentaires et qu’humainement, on partage les mêmes valeurs. » C’est tout naturellement que Stéphane propose à Vinciane de rejoindre l’aventure. Pour cet entrepreneur, il n’y pas de hasard et la rencontre suivante tombe à pic : Gérard et Olivia de WowLab adorent le projet. Cette start-up belge attaque un travail intensif d’enquête, de rebranding, de stratégie et business model pour solidifier le projet. Les résultats de la première enquête bouleversent Stéphane qui doit abandonner la marque « Senior Attitude ». Finalement, à l’issue d’un brainstorming intense et productif, le nouveau nom de GenerUp émerge, il est adopté comme une évidence. Stéphane note qu’il y a beaucoup de jeunes dans cette équipe qui s’adresse à la Silver Economy. Loin d’être paradoxal, cela incarne le dynamisme des valeurs de GenerUp qui casse les codes, comme dans la première Happy News sur Jane Fonda.  Le site web est enfin prêt et doit être mis en ligne le 18 mars 2020 quand, soudain, le pays entre dans une période de confinement sanitaire, dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. Vinciane et Stéphane choisissent de maintenir le cap et de communiquer en partageant les Happy News de cette période. S’adapter à la situation et avancer, ouvrir le site aux membres et aux partenaires est essentiel car c’est un moment où il faut, plus que jamais, donner du sens et de la joie.

« La quête de sens et de bien-être sont des choses qui me portent et je souhaitais qu’elles aient leur place au cœur de nos activités. » Trois axes sont validés pour l’activité de GenerUp : des services, des activités intergénérationnelles et des Happy News. Dans les services, le volet Santé & Bien-Être tient particulièrement à cœur à Stéphane pour son coté spirituel. Il veut promouvoir la kinésiologie, la sophrologie et même les bains de forêt à côté de services plus classiques concernant la vie pratique, l’habitat et le quotidien. GenerUp propose également des activités intergénérationnelles, accessibles aux membres, mais également disponibles à un tarif particulier pour les non-membres, qui veulent découvrir le concept. « On peut, par exemple, partir en excursion dans un parc animalier, accompagnés d’autres membres et non-membres, en famille, seul ou avec des amis pour de nouvelles expériences et un plaisir pour les petits comme les grands. Différents ateliers sont également au programme comme de la poterie, couture et pâtisserie etc. » Le lien, l’échange et la transmission sont au cœur de ces activités programmées dès 2021 où tout le monde a quelque chose à apprendre. Stéphane souhaite également organiser dans le strict respect des consignes sanitaires, des conférences dès que cela sera possible. Au programme, on retrouvera des acteurs du marché qui s’intéressent ou font partie de la Silver Economy et sont en accord avec les valeurs de GenerUp. « Norbert Friob, qui appartient à cette génération, a une vision d’avenir très optimiste à partager, par rapport aux jeunes notamment. » Enfin, l’enquête auprès de la communauté a révélé une forte demande d’informations et d’actualités optimistes. GenerUp propose régulièrement des Happy News avec un contenu inédit qui casse les codes et a su partager l'élan de solidarité initié dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.

(Photo by Aurore Delsoir lors des rencontres stratégique du management de BSPK de notre parrain Henri Prevost)

Pour conclure cet entretien, Stéphane Piette donne trois conseils aux membres de la communauté GenerUp. Tout d’abord, transmettre ce qu’ils ont appris et développé dans leur vie : ils ont beaucoup de choses à apporter aux autres, ensuite, essayer de nouvelles choses, se réinventer et prendre soin de son être, enfin devenir l’acteur de sa vie, prendre du recul et se retrouver. 

GenerUp vous souhaite une belle année 2021 et vous invite à choisir la plume qui vous aidera à écrire l’histoire que vous voulez vivre. Comment nous rejoindre ? C’est simple, devenez membre vous-même et vos proches de la communauté, en nous rencontrant lors de nos évènements, en participant à nos ateliers et activités à venir. Durant le premier trimestre 2021, nous lancerons une première campagne de crowdfunding, aidez-nous à concrétiser tous nos projets pour la communauté.

Suivez-nous sur les réseaux !

 

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Recevez notre happy News dans votre boite mail