DEVENIR MEMBRE      SE CONNECTER

Article

Rendre les gens heureux

Humble et discrète, mais déterminée, Vinciane Grevesse s’est associée à Stéphane Piette pour lancer GenerUp. La cofondatrice de la plateforme digitale nous raconte son déclic pour le projet, les rencontres enrichissantes qui le ponctuent et sort de sa réserve pour nous dévoiler son goût des autres.

« Un soir, j’ai vu mes deux voisines, qui ont un certain âge, rentrer d’une soirée. J’ai pensé qu’elles ne refuseraient pas un coup de main pour continuer leurs virées en toute sérénité. » Touchée par ces deux personnes dynamiques et enjouées mais néanmoins vulnérables, Vinciane imagine mettre sur pied un véritable service de conciergerie. Elle commence par prospecter les partenaires potentiels et fait une première analyse de marché. C’est à ce moment-clé que la présidente de l’Ecofin Club Luxembourg rencontre Stéphane Piette, un des membres. Il porte un projet de services aux 50+, sous forme de plateforme digitale. Les deux futurs entrepreneurs sympathisent, ils décident alors de se lancer dans un projet commun et démarrent l’aventure en 2019. Ce duo est tout-à-fait complémentaire : à la rigueur et l’analyse de Vinciane se combinent le dynamisme et la créativité de Stéphane. Il capte les tendances, elle tient aux fondamentaux mais tous deux sont attachés au côté humain. Réussir, c’est s’entourer de bons partenaires et Vinciane rappelle le meilleur conseil que le duo a reçu : « Avoir une balance entre les deux personnes qui portent le projet ». Stéphane met l’accent sur le développement commercial et sur les services dédiés aux 50+ et Vinciane se focalise davantage sur l’aspect juridique et la recherche d’investisseurs privés. Pour que l’outil qu’ils sont en train de développer soit au diapason avec sa cible, les jeuniors, l’aspect numérique est incontournable et cela déroute Vinciane au premier abord. « C’est très abstrait au départ mais au fil du temps, le choix des partenaires fait en sorte que la plateforme est un réel outil intéressant pour notre clientèle ».  Son souhait est que l’offre de services soit complète et diversifiée : « des partenaires qui livrent à domicile, qui créent du lien, qui offrent du bien-être mais aussi des formations au digital. » Aux services proposés s’ajoutent la mise en place des activités intergénérationnelles, dont la balade en forêt à laquelle Vinciane participera avec ses enfants, et des Happy News, absolument indispensables, qui contrastent avec les informations négatives des médias.

« L’entrepreneuriat n’est pas qu’une activité en plus, c’est un projet qui me tient à cœur, un engagement pris d’aller de l’avant qui peut servir un public cible. » Le temps donne raison aux entrepreneurs qui lancent leur site web au moment du confinement dû à la Covid-19. L’actualité montre alors la nécessité de développer des solutions pour les personnes vulnérables qui se retrouvent isolées du jour au lendemain. Ce premier confinement permet à Vinciane de partager des moments en famille, côté personnel, mais aussi de s'investir dans le lancement de la plateforme et gérer le travail avec Stéphane. En mars 2020, le maintien de la sortie du site web est l’occasion de diffuser des happy news ; le duo est résolu à diffuser l’optimisme et renverser la tendance morose. Le deuxième confinement, plus conséquent au niveau de la privation des libertés, montre à quel point le contact humain est primordial et vital, et comment la vision de la vie et les priorités peuvent changer. Mettre à disposition un service qui permet de rendre la vie des gens plus agréable, plus dynamique et plus confortable est au cœur de l’actualité et des préoccupations de Vinciane. Dans son quotidien professionnel, elle est aussi au service des autres : « La gestion de fortune, c’est bien plus que la vente d’actions et d’obligations, ça va plus loin : c’est l’accompagnement de mes clients dans leur vie, leur intimité et leur transmission. Je suis devenue une personne de confiance. » Très engagée avec ses clients, Vinciane est moins à l’aise avec la partie technique de conception du site web, la seule difficulté qu’elle mentionne dans la réalisation du projet. Sa famille et ses amis adhèrent au projet « Pour le côté digital, mes enfants savent que je ne vais pas m’en occuper toute seule » plaisante-elle. C’est encore l’aspect humain sur lequel elle rebondit en racontant les rencontres des partenaires. 

« C’est fort de ses partenaires que GenerUp devient l’outil indispensable. » L’humain et les rencontres qui ponctuent le lancement de la plateforme enthousiasment Vinciane. « C’est une grande joie quand arrivent les partenaires… quand une fille extraordinaire comme Stéphanie Jauquet, CEO du traiteur Cocottes, rejoint l’aventure. » Première femme à présider le Rotary Club de Neufchateau de 2015 à 2016, Vinciane en est un membre actif et elle rencontre la CEO de Cocottes à l’occasion de l’opération Upgrade organisée tous les deux ans par trois clubs Rotary. Cette initiative rotarienne permet de promouvoir et d’accompagner les entrepreneurs et PME du Luxembourg Belge et du Grand-Duché. Stéphanie Jauquet est invitée lors de l’édition 2018 pour parler de son expérience. « Elle s’est construite toute seule. » souligne Vinciane, admirative. Une autre bonne surprise arrive quand Virginie Michielsen devient la marraine de GenerUp, « Elle est complètement investie dans le projet et nous conseille. Elle est pragmatique : elle a sa propre entreprise, c’est une personne que je respecte beaucoup. » Le côté humain est prépondérant, c’est ce qui donne de l’énergie. L’accueil des partenaires prospectés a toujours été positif et le projet emporte l’adhésion dès le départ. C’est l’occasion pour Vinciane d’évoquer le premier partenaire référencé : la pétillante Florence Lemeer-Wintgens, experte en code vestimentaire et image professionnelle. Vinciane et Stéphane testent tous les partenaires avant de les ajouter sur la plateforme. Ils ont ainsi participé à une séance de kinésiologie avec Christelle Dewaele de (R)Eveil à soi. Vinciane a fait refaire une parure et des bagues à l’atelier de création Bijoutier Créateur LÉA, récemment arrivé sur GenerUp et se réjouit du résultat. GenerUp est en route pour tenir sa promesse : simplifier la vie des 50+ en leur proposant une sélection de partenaires qui procurent du bien-être, qu’il soit matériel ou psychologique et rendent la vie plus agréable. 

Pour conclure cet entretien, Vinciane donne trois conseils en un à la communauté GenerUp : bouger, bouger, bouger ! Celle qui marche quotidiennement promeut le mouvement et son activité favorite, de la marche sportive au Mont Ventoux à la balade citadine… bref partout. « Ça secrète les hormones du bonheur. » glisse-t-elle avec un sourire. Son rêve pour le futur de GenerUp ? Que la plateforme devienne incontournable pour les jeuniors et que le nouveau site web soit une réussite ! Découvrez toutes les nouveautés GenerUp EN DEVENANT MEMBRE. Et abonnez-vous à notre newsletter pour de nouvelles Happy News. 

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Recevez notre happy News dans votre boite mail